L’Actu de BGE Yvelines

MARILUZ Bien-être et Beauté

MARILUZ propose esthétique, prothésie ongulaire et massages en milieu rural, à bord d’un institut qui vient à votre porte. Mais également des idées cadeaux : pièces uniques faites mains en « surcyclage » !

L’institut mobile parcourt la vallée de Chevreuse pour vous proposer devant chez vous ou sur le lieu de votre travail des soins d’esthétique et de prothésie ongulaire. Ce concept innovant dans les Yvelines est animé par Mme VARGAS dont voici le témoignage :

 
BGE Yvelines : Qu’est-ce qui vous a motivé à créer votre entreprise ?

M.F Vargas : De formation secrétaire, j’ai été amenée à travailler dans différents secteurs d’activités. Puis j’ai fait 5 ans d’animation-vente, ainsi que 5 ans en grande distribution ; ce qui m’a valu mes problèmes de dos. Pour ces différents points et arrivant à un âge où l’embauche est difficile, j’ai voulu me reconvertir. Mon goût pour le service et mon envie d’indépendance m’ont amenée, à 49 ans à faire une formation. J’ai choisi le métier d’esthéticienne.

Le CAP obtenu, mais l’embauche en institut étant privilégiée pour les jeunes, j’ai choisi de monter mon activité d’esthétique en milieu rural et ce, grâce à un concept original en région sud-ouest de Paris, l’institut mobile (cabine esthétique sur roues).


BGE Yvelines : Comment s’est déroulée la mise en place de votre projet ?

M.F Vargas : Grâce au CAP Emploi de Poissy, j’ai été mise en relation avec une conseillère BGE à Rambouillet.
Céline LE ROUX m’a expliqué les différentes procédures pour créer une entreprise. Nous avons commencé à rédiger mon Business Plan, assez imposant, et à étudier les différents financements auxquels je pouvais prétendre.

BGE Yvelines : Que vous a apporté BGE Yvelines ?

M.F Vargas : Des réponses claires : le schéma de réalisation de mon projet était, pour une néophyte comme moi, un grand flou artistique ! Cependant, au bout de 3 mois de questions-réponses auprès de ma conseillère, la procédure choisie est devenue plus claire dans ma tête et j’ai pu avancer dans mes démarches, auprès de l’ADIE entre autres.

BGE Yvelines : Avez-vous bénéficié d’autres aides (conseils, financements …). Que vous ont-elles apportées ?

M.F Vargas : De par ma RQTH, j’ai bénéficié d’une formation payée par l’AGEFIPH ainsi que d’une subvention. De plus, grâce à l’ADIE, j’ai obtenu un prêt solidaire, un prêt à taux zéro et une prime régionale. Le PNR de la Haute Vallée de Chevreuse est également un important acteur dans mon projet de par sa subvention, mais aussi pour son soutien permanent.

 

BGE Yvelines : Pouvez-vous présenter votre entreprise et sa plus-value sur le marché visé ?

M.F Vargas : Mon institut n’est pas comme les autres : il se déplace au domicile des clientes puisque c’est un fourgon équipé d’une vraie cabine d’esthétique, avec un lit électrique et un poste de manucurie/prothésie-ongulaire.
Mon activité apporte une dynamique en milieu rural, un respect de la nature (un véhicule-institut sillonnant les routes du PNR au lieu de plusieurs voitures de particuliers faisant des allers-retours pour aller à institut de beauté). Ce concept permet aux personnes isolées, ainsi que les personnes ayant des horaires de travail non compatibles avec les horaires des instituts,  de bénéficier des mêmes prestations qu’en institut de ville.
De plus, je propose des articles issus du Surcyclage qui peuvent faire l’objet d’un cadeau (là encore je privilégie les matières locales que je travaille à la main et donc pas de production made in Taïwan ou China…).


BGE Yvelines : Comment se porte votre activité aujourd’hui ?

M.F Vargas : J’ai eu beaucoup de retards administratifs depuis la création : prêt Nacre signé en juin, ce qui a retardé mon démarrage ; l’homologation du véhicule par la Direction Régionale de l’Equipement, obtenue en novembre. Je n'ai donc réellement commencé avec mon institut qu’en novembre dernier. Il est évident que je suis encore en phase de démarrage.

BGE Yvelines : Aujourd’hui, chef d’entreprise, quels conseils pourriez-vous donner à d’autres porteurs de projet ?

M.F Vargas : Je leur dirai de bien comparer les points positifs et négatifs à devenir indépendant. Puis de rechercher les différentes aides (aussi bien en conseil qu’en subventions), d’analyser les besoins potentiels de la population et de s’entourer de bons conseillers !


MARILUZ Bien-être et Beauté

Adresse : 4 rue Lalande, 78460 CHEVREUSE
Site internet : http://www.mariluz.mariluz.fr
Adresse mail : mariluz@mariluz.fr

 

Contactez-nous

Pour toute information sur nos offres ou pour demander un rdv GRATUIT, vous pouvez compléter le formulaire ci-dessous.

Le nom n'est pas valide
Le nom de la ville n'est pas valide
L'email n'est pas valide
Le numéro de téléphone n'est pas valide
Veuillez selectionner une option
Ce champs est obligatoire

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par BGE Yvelines pour répondre à votre demande d'informations (notamment par l'envoi de mailings, dont vous pourrez vous désabonner). Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées au service administratif. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant BGE Yvelines, soit par courrier : 6 avenue de la Mauldre, ZA de la Couronne des Prés, 78680 Epône, soit à l'aide de ce formulaire.