lundi 29 janvier 2018

Lancement de l’Accélérateur National de l’Innovation Sociale (AIS) « French Impact »

Nicolas Hulot, Ministre de la Transition écologique et solidaire, accompagné de Christophe Iltier, Haut-Commissaire à l’ESS et à l’innovation sociale, et en présence du Ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer et du secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Cohésion du territoire, Julien Denormandie, ont lancé, jeudi 18 janvier, le mouvement « French Impact ».

Ce mouvement a pour ambition de rassembler au-delà du secteur de l’ESS tous les acteurs souhaitant à travers leurs initiatives sociales transformer le pays en profondeur. Associations, fondations, coopératives, mutuelles, collectivités, entrepreneurs sociaux et entreprises engagées pourront ainsi se revendiquer d’une même bannière.

Au cœur du French Impact, un accélérateur d’innovation sociale doit permettre aux initiatives locales, qui ont démontré leur impact, de changer d’échelle et de se déployer au niveau national.

Un appel à projets est d’ores et déjà lancé pour dénicher 10 à 15 entreprises pionnières de l’ESS. Elles constitueront la vitrine du French Impact et bénéficieront d'un accompagnement spécifique pour se développer. Début mars, un autre appel à candidatures permettra de labelliser des structures d'accompagnement de projets (ruches, incubateurs...) et des territoires innovants.

Puis l’accélérateur sera testé dans une dizaine de territoires pilotes à partir du mois de mai avant une généralisation du dispositif en 2019. Une plateforme digitale sera mise en place dès février pour animer cette communauté. Et des fonctionnaires dans chaque ministère et en régions auront pour mission de simplifier les démarches administratives et financières des innovateurs sociaux, les « hackers publics ».
Preuve de son engagement, le gouvernement va mobiliser 1 milliard d’euros de fonds privés et publics sur la durée du quinquennat. "Nous allons créer un fonds d'amorçage national d'ici la fin du 2nd trimestre 2018", précise Christophe Itier, Haut-commissaire à l’ESS et à l’innovation sociale. La Caisse des Dépôts, la BPI, le Crédit coopératif, BNP-Paribas, France Active sont les acteurs déjà identifiés dans la création de ce fond commun.

 

 

                             

Pour aller plus loin