jeudi 23 novembre 2017

Histoire d’une rencontre entre le DLA 78 et les AGV (associations de gymnastique volontaire) de Versailles.

Les clubs de gymnastique volontaire, au nombre de 4, ont été créés à l’initiative des maisons de quartier versaillaises entre 1970 et 1986.

Proposant des activités sportives adaptées au plus grand nombre, ces structures ont vu leur nombre d’adhérents augmenter créant des problèmes de gestion et d’organisation. De plus, ces structures ont connu des difficultés à renouveler leur gouvernance et par suite, un sentiment d’essoufflement des dirigeants devenait perceptible.
A partir de 2011, un travail de mutualisation a commencé à être initié et l’idée de fusionner est alors devenue une option envisageable pour 3 des 4 clubs. Sous l’impulsion de la mairie et après s’être concertées, les 4 associations ont pris contact avec le DLA, porté par BGE Yvelines.


Dans un premier temps, les structures ont travaillé sur la levée des points de blocages. Des craintes et des interrogations ont émergées notamment sur la peur de perte d’identité et sur la méconnaissance du fonctionnement des autres structures malgré leur point commun. Le DLA 78 a fait appel à un consultant spécialisé dans le sport, Sport Value. Cet intervenant a accompagné les structures sur les différentes étapes en amont de la fusion : la mise en commun, la réflexion sur la structuration de la nouvelle entité, les étapes de clôture des anciennes structures….


Convaincues du bien fondé d’être guidé dans ce changement, les associations ont décidé de poursuivre sur leurs fonds propres avec le consultant avant de refaire appel au DLA pour finaliser la fusion juridique de leurs structures. Au cours de l’accompagnement final, une association a finalement décidé de sortir du projet.
Malgré ce retrait, aujourd’hui, la ville de Versailles compte une nouvelle association, Sport Santé Versailles, de près de 900 adhérents. Satisfaits de la disponibilité et de l’implication du consultant, les dirigeants se disent sereins pour le fonctionnement et réfléchissent aux perspectives de développement (nouvelles activités, nouveaux lieux de pratiques... ).
Fin novembre, l’association inaugurera ses nouveaux locaux administratifs, l’occasion de fêter une fusion réussie.