vendredi 16 juin 2017

Création d’entreprise, retour à l’emploi : le Département des Yvelines volontariste pour les bénéficiaires du RSA

Le Département met en oeuvre une stratégie volontariste pour lutter contre le chômage des personnes les plus éloignées de l’emploi. La politique menée via son agence d’insertion ActivitY’ donne des résultats très encourageants en faveur du retour à l'emploi durable des personnes au RSA.

Le retour à l’emploi peut se faire via le salariat.

L’agence activitY’ a notamment fait de la clause insertion un deal gagnant-gagnant en proposant aux entreprises des candidats et en les accompagnant au cours de leur mission.Par ailleurs les grands projets d’aménagement du territoire yvelinois (RER E…) ouvrent de belles opportunités d’insertion. En 2016, plus de 1500 Yvelinois ont retrouvé un emploi en contrats aidés. Pour maintenir ce cap, une enveloppe de 700 000€ est réservée à leur formation dans des secteurs pourvoyeurs d’emplois (BTP, aide à la personne, entretien des espaces verts).

Les bénéficiaires du RSA peuvent également envisager de créer leur propre entreprise.

Le Conseil Départemental propose, toujours par le biais de l’Agence ActivitY’, d’autres leviers efficaces de retour à l’emploi.
Par exemple l’accompagnement à la création d’entreprises par des personnes Bénéficiaires du RSA (BRSA).
BGE Yvelines relaie cette mission depuis près de 24 ans, et le Département des Yvelines nous a renouvelé sa confiance dans le cadre de la redéfinition de ses objectifs en 2017, dans le cadre d’un appel à projets.Afin de renforcer ses capacités d’action, Activity’ a confié à un groupement composé de trois acteurs, dont BGE Yvelines assure la coordination, cette mission renforcée.

En 2017, ce groupement propose ainsi une capacité d’accueil de 600 BRSA porteurs d’un projet ou déjà en activité.
Les phases d’accompagnement avant la création seront assurées par BGE Yvelines et Postive Planet France, le troisième acteur, l’Adie, proposant le financement via son offre de micro-crédit des BRSA dont le projet verra le jour.

Voici le process que nous avons imaginé, qui se donne pour objectif de toucher un maximum de BRSA désireux d’être informés et accompagnés dans la préparation de leur projet :
- Un accueil collectif : deux fois par mois seront proposés des ateliers collectifs pour présenter les grandes lignes du parcours de construction d’un projet, et les modalités de mise en place d’un accompagnement individualisé;
- Accompagnement individualisé : après une phase de diagnostic partagé, le BRSA candidat à la création d’entreprise peut être reçu par un conseiller qui va l’aider dans ses démarches de préparation puis de validation de projet.
- Financement de la création d’entreprise : dans le cadre de ce dispositif, l’Adie est clairement identifié comme opérateur privilégié pour recevoir les créateurs et leur proposer une solution de financement de leur entreprise.
- Suivi de l’entreprise : les opérateurs pourront accompagner les jeunes dirigeants pendant leurs trois premières années d’activité afin d’un assurer le meilleur développement.

Ainsi, les BRSA candidats à la création d’entreprise pourront bénéficier d’une offre de services complète et intégrée. Depuis 24 ans que BGE Yvelines et le Conseil Départemental collaborent sur cette thématique, il apparaît que l’accompagnement à la création d’entreprise est un outil évident et efficace dans les politiques d’aide au retour à l’emploi, tant pour les résultats obtenus en termes de création d’entreprises que pour les retours à l’emploi salarié auxquels ces démarches peuvent aboutir.